Une nuit avec Zara McFarlane… « Until Tomorrow »

© gillespetersonworldwide.com

Coup de cœur, au détour d’une belle insomnie, pour une voix de velours mi-jazz, mi-soul.  « Until Tomorow », premier album de la britannique Zara McFarlane, est un assortiment de mélodies subtiles mêlées à une voix hypnotique.

« More Than Mine » est le premier titre de cet opus saisissant. La composition, très douce, s’ouvre sur un thème de piano joué par Pete Edwards auquel viennent s’ajouter, de manière progressive, la contrebasse de Nick Walsh, les saxophones de Camilla George, Zem Adu et Binker Golding, puis enfin la batterie d’Andy Chapman. La voix de Zara McFarlane varie, quant à elle, du grave à l’aigu, comme une façon de jongler entre vigueur et délicatesse.

Sur « Blossom Tree », Zara McFarlane swingue et adopte un timbre plus soul qui, de fait, apporte une couleur plus chaude à l’éventail de mélopées qu’elle propose.

« Until Tomorrow » comprend également le titre « Desire », version « jazz » du morceau house éponyme enregistré par la belle, il y a trois ans déjà, avec le DJ britannique Bobstar. Sans compter les reprises de deux morceaux du pianiste Harry Whitaker : « Feed The Spirit », sur laquelle la chanteuse use d’une voix sombre et profonde ainsi que « Walking Sleep », sur laquelle elle reprend un timbre duveteux.

La jeune femme rêve de duos avec le trompettiste Wynton Marsalys et le chanteur de soul Bilal. Son morceau de jazz favori ? « Plain Gold Ring » de Nina Simone. Et, comme tant d’autres aujourd’hui, Zara McFarlane entend apporter un souffle nouveau à la musique jazz : « Je pense que tout le monde peut écouter du jazz mais c’est à nous d’apporter la  fraîcheur permettant à quiconque de s’identifier à cette musique ».

Le site

La page facebook

« Until Tomorrow » est sorti en octobre 2011, chez Brownswood Recordings (label de Gilles Peterson).

Katia Touré


3 réflexions sur “Une nuit avec Zara McFarlane… « Until Tomorrow »

  1. Moi qui voulais découvrir la culture Jazz, en venant ici, j’ai trouvé ma caverne d’Ali Baba. Alors je te remercie pour toutes ces découvertes, pour tes articles (bien écrits soit dit en passant 🙂 ).
    J’ai un coup de coeur énorme pour Zara McFarlane. Je ne me lasse pas de l’écouter en boucle aujourd’hui.
    Merci encore, et continue à me ravir les oreilles 🙂

  2. Il est surprenant de constater avec qu’elle facilité se démarque Une nuit avec Zara McFarlane… “Until Tomorrow” Palabres en Jazz avec un thème déjà beaucoup exposé sur internet. Bravo !

Répondre à Apolline Rouzé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s