« Fort Greene Story » : les vibes savoureuses de Geraud Portal

 

geraud-portal

 

Avec « Fort Greene Story », le jeune contrebassiste Français Geraud Portal propose un premier album aux compositions fraîches et délicieuses.

 

L’atmosphère vivace et inspirante de Fort Greene, Brooklyn. C’est ce que dépeint « Fort Greene Story », le tout premier opus du contrebassiste Géraud Portal – paru le 13 février dernier chez Gaya Music (Distribution Abeille Musique). Entre fougue et flegme mélodique, le musicien de 26 ans déroule six courts-métrages sonores dont les intrigues se déroulent essentiellement dans ce quartier de New-York. « L’album raconte comme un livre, mon séjour au cœur de New-York , chaque composition a été inspirée par un moment précis, une émotion, une image », confie-t-il.

 

Sous l’œil attentif du contrebassiste et compositeur de musique de films Bill Lee (accessoirement père du réalisateur Spike Lee) – chez qu’il a résidé pendant son séjour -, Géraud Portal s’est entouré de son complice Français, le pianiste Étienne Déconfin, mais aussi de trois New-yorkais, musiciens du trompettiste Wallace Rooney : Kush Abadey (Batterie), Arnold Lee (Saxophone soprano) et Ben Solomon (Saxophone Tenor).

Un quintet au talent remarquable donc, et mené d’une main de maître par un compositeur dont la musique énergique et spontanée rime avec rencontres et découvertes. « Écrire et enregistrer avant mon départ les compositions qui naissaient grâce à cette émulation était une évidence ».

 

Elle marque également les fluctuations d’un jazz porté, aujourd’hui, par une génération aux inclinations éclectiques et cela, sous les généreuses auspices de ses monstres éternels. Par conséquent, si la fibre « coltranienne » s’inscrit sur les morceaux tel un leitmotiv qui a toujours animé Géraud Portal, ce dernier propose, avant tout, une ballade dans les rues de Fort Greene, une immersion dans New-York, qui, depuis des décennies, traite le jazz comme une musique d’exception.

 

Géraud Portal en quelques mots :

Tombé dans le jazz sous l’impulsion de ses frères avec Miles Davis et John Coltrane, Géraud Portal est né le 28 décembre 1987 à Bourges. S’il se tourne d’abord vers la batterie dès l’âge de 6 ans, c’est l’apprentissage de la contrebasse qui l’emporte au cours de son adolescence. A l’occasion de nombreux voyages aux États-Unis, le jeune musicien saisit l’opportunité de continuer à faire ses gammes aux côtés du contrebassiste William Parker et du saxophoniste David S. Ware. En France, Géraud Portal se produit régulièrement aux côtés de Stéphane Belmondo, au sein du Transition Cosmic Power, du trio de Gaël Horellou ou du sextet de César Poirier.

 

A noter que Géraud Portal sera en concert le 20 mai prochain au Sunset Sunside à Paris.

TRACKLIST : 

1. Fort Greenes Vibes

2. Positive Music (Coup de cœur) 

3. Sound Of The Universe

4. NYC

5. Sunrise

6. Love Unit

QUELQUES COMPOSITIONS DE GÉRAUD PORTAL 

 

 

 

 

Katia Touré

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s